Faut-il acheter un téléphone Huawei ou Honor en 2020 ?

Depuis quelques mois, le leader chinois est dans la ligne de mire de l’Administration Trump pour son rôle d’entreprise technologique phare de la Chine et ses liens étroits avec Pékin. Nous sommes début 2020, est-il encore intéressant d'avoir un smartphone Huawei ou d'en acheter un ?

L’affaire non classée entre la Chine et les États-Unis



huawei-vs-usa(1)(1).png
En mai dernier, le président américain Donald Trump a signé un décret bloquant les entreprises technologiques américaines qui traitent avec la firme asiatique. Le décret interdit l’acquisition, l’importation, le transfert, l’installation, le commerce ou l’utilisation de toute technologie de communication sans autorisation préalable.

En conséquence, Google a cessé d’accorder une licence pour son système d’exploitation mobile Android à l’entreprise chinoise, limitant ainsi les ambitions de celle-ci sur le marché mondial de la téléphonie.

Le président de l’entreprise chinoise a été contraint de mettre en route son propre système d’exploitation « HarmonyOs ». Il faudra probablement plusieurs mois pour que le nouveau système d’exploitation soit mis au point et beaucoup plus pour que les développeurs créent des applications pour ce système.

Le président Trump a organisé une offensive diplomatique pour convaincre ses alliés, et d’autres nations de bloquer l’entreprise basée à Shenzhen pour des raisons de sécurité, non prouvées à ce jour.
Les restrictions américaines visent principalement à ralentir le développement des industries de haute technologie chinoises, mais les deux puissances ont tenté de trouver un terrain d’entente.

Il a fallu un mois de dialogues, mais en janvier dernier, un accord commercial est signé entre la Chine et les États-Unis. Les négociations pour un second accord pourraient commencer après l’élection présidentielle américaine en novembre, cependant aucune information détaillée n’a été révélée à ce jour.

Selon l’accord signé en janvier, Huawei figure toujours sur la liste de certaines sociétés américaines, de même que sa filiale Honor.
Le gouvernement américain continue de faire pression sur les autres pays pour qu’ils interdisent les approvisionnements chinois. Les tarifs actuels restent en place, et cet accord ne durera que deux ans.
La guerre commerciale fait toujours rage entre les deux pays et l’on peut se demander si les États-Unis en ont tiré un quelconque avantage matériel.

Entre-temps, le président de l’entreprise chinoise affirme qu’il survivra aux sanctions imposées par le président Trump, et se prépare à pallier d’éventuelles sanctions futures.

De plus, il reste très confiant concernant le déploiement de son réseau 5G à travers le monde.

Vous possédez actuellement un smartphone de la marque Huawei ou Honor ?

huawei-dans-la-main(1).jpg


Ne paniquez pas, il est inutile de vous débarrasser de votre téléphone, car celui-ci continuera de bénéficier de l’accès à Google Play Store.
Cela signifie que les applications continueront à recevoir des mises à jour et que les utilisateurs des smartphones de l’entreprise et sa filiale pourront continuer à en télécharger de nouvelles.

En attendant, Gmail, Google Maps, et d’autres services primordiaux continueront à fonctionner.

De plus, Play Protect est chargé de veiller à ce que les logiciels malveillants ne soient pas installés sur les appareils ; et pourrait prendre une part plus importante encore étant donné que les appareils de la société chinoise ne reçoivent plus de mises à jour du système d’exploitation.

Cependant, les utilisateurs de la société et sa filiale Honor ne devraient pas voir de changement trop perceptible dans l’immédiat ; mais les choses pourraient changer à l’avenir, car Google ne serait plus en mesure de fournir un soutien aux développeurs de la société.



Étant donné que le leader chinois est le deuxième plus grand vendeur de smartphones au monde, c’était une importante garantie à fournir. Si le smartphone venu de Chine n’est pas largement adopté aux États-Unis, sa présence mondiale est bien plus importante.
Tous les appareils vendus en dehors du pays utilisent le Play Store et ont accès aux services de Google.

En ce qui concerne sa filiale, l’entreprise chinoise a officiellement confirmé que les téléphones Honor suivants bénéficieront d’une mise à niveau vers Android 10 :

  • Honor 20
  • Honor 20 Pro
  • Honor Magic 2
  • Honor 20i
  • Honor 10
  • Honor 8X
  • Honor 9X
  • Honor 9X Pro

Cette liste couvre la majeure partie de la gamme récente de la marque Honor, donc c’est probablement une bonne nouvelle pour vous si vous avez un appareil de ladite société.
Il est encourageant de constater que malgré l’interdiction qui empêche la firme chinoise d’utiliser la version complète d’Android sur ses derniers téléphones, la marque s’engage toujours à mettre à jour ses anciens appareils certifiés.

Concernant les smartphones de la société : les appareils existants tels que le Pro30 et le Mate 20 Pro, et ceux d’avant continueront à avoir accès aux services de Google.
Les appareils, dont le Mate 30 et sa version Pro, sont concernés par les interdictions de l’Administration américaine, et n’ont plus accès à la boutique Google Play Store ni aux autres applications Google.

Peut-on y voir une opportunité ?


Huawei-boutique(1)(1).jpg


Des accusations ne font jamais de bien à une entreprise, mais le consommateur peut toujours y gagner quelque chose.
Certains voudront vendre leur ancien téléphone à un prix très intéressant et vous pourrez trouver de nombreuses promotions sur internet auprès des marchands agréés.
Par exemple, le Huawei P30 ou le très bon Huawei P20 Pro a pu voir son prix baisser considérablement sur certains sites, et est livré avec une montre connectée offerte.
De quoi faire de bonnes affaires malgré cette guerre commerciale.

Qu’en est-il des nouveaux modèles ? Un espoir est-il encore envisageable ?


Même si des accords sont encore en suspens ; personne ne peut prédire la fin de cette guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis.
Dans un dernier communiqué de presse, l’entreprise chinoise a souligné qu’elle ne prévoyait pas pour le moment de réunir toutes les applications Google sur Android.
Bénéficiant d’une hausse importante de ses ventes ces deux dernières années, le géant préfère investir dans sa propre plateforme à l’avenir.

En Occident, les utilisateurs Android ne sont pas prêt de se séparer des applications Google et du Play Store de la firme américaine.
L’entreprise chinoise a longtemps permis à la Chine de bénéficier d’un écosystème Android sans applications Google.
Mais il faut souligner qu’il ne sera pas aisé de faire de même dans le reste du monde, c’est un vrai défi pour le géant chinois.



Beaucoup sont sceptiques quant au retour de la firme chinoise vers Google, certains affirment que le retour ne sera pas possible à moins de trouver un accord améliorant la situation de la société de mobiles chinois.
Le détenteur de la filiale Honor ne voudrait certainement pas devoir à nouveau faire face à des interdictions s’il devait revenir auprès de Google.
Ceci dit, afin de permettre à ses consommateurs un accès aux applications phares déjà présentes, l’entreprise compte sur ses développeurs pour se servir du même système Android que la firme américaine.

huawei-smartphones(1).jpg

Toutefois, la société se dit prête à investir beaucoup d'argent en 2020 pour pouvoir développer son système d’exploitation et de services mobiles dédiés.
Par la même occasion, elle n’hésitera pas à réaliser une campagne marketing en conséquence.

Le leader numéro 2 de smartphones est apparemment très conscient de la tâche difficile à accomplir en dehors de la Chine.
Cependant, l’entreprise peut se féliciter avec le lancement de son smartphone Mate 30, bien accueilli par les consommateurs même s’il ne comporte aucune application de l’entreprise américaine.

Si vous faites partie de ceux qui ne peuvent pas se passe de Facebook, WhatsApp ou encore Instagram, sachez que l’entreprise a déjà prévu de travailler avec des intermédiaires en dehors de la Chine, sans toutefois en garantir la certitude ; afin d’amener ses applications sur sa propre plateforme.

Toutefois, en mars 2020, le leader chinois dévoilera enfin son nouveau modèle P40 si tout se passe pour le mieux, et qui ne comporte pas d’applications Google.
C’est une grande première, qui sera peut-être mieux accueillie qu’on ne pourrait le penser actuellement.
La patience des utilisateurs est requise, mais l’entreprise chinoise est loin de s’avouer vaincue.
En attendant, tous les produits fabriqués par la société avant les interdictions du président Trump, auront bien les applications Google au démarrage.

On peut saluer l’exemple donné par le leader chinois ; à savoir qu’en développant son propre système, il pourrait survivre sur le marché des smartphones sans l’aide de Google, même si un système Android reste son premier choix.
 
Dernière édition:
Krx @ Germain forum huawei

Commentaires

calimol

calimol

Débutant
17
5
88
Bonjour,
j'attends avec impatience que l'OS Huawei soit au point pour acheter son dernier modèle qui en serait équipé.

Aucune raison de continuer à faire gagner de l'argent à un pays dont la moitié des habitants pense que la terre est plate !
Pas étonnant qu'il soit dirigé par un tel pantin ! MDR

Chine 1 500 000 000 (1,5 milliard d'habitants)
USA 325 .000.000 (325 millions d'habitants )

Tous les économistes sérieux sont d'accord qu'ils vont la payer chère l'arrogance de leur mickey ;)
 
Dernière édition:

Créer un compte pour répondre

Créez un compte, c'est facile et gratuit !

Auteur Sujets similaires Forum Réponses Date
Krx - Admin Actualités et rumeurs Huawei 0