Actualités La société britannique ARM continuera de fournir sa technologie à Huawei

Huawei-arm-.jpeg


Des locaux aux États-Unis, mais une technologie Britannique

Le concepteur de puces ARM continuera à approvisionner Huawei Technologies après que l’équipe juridique de la société britannique a annoncée que la technologie de puces était d’origine britannique et ne violerait pas les restrictions imposées par les États-Unis sur l’approvisionnement du géant chinois de la technologie.

Huawei, le deuxième fabricant mondial de smartphones, utilise des plans ARM pour concevoir des processeurs qui alimentent ses smartphones.

En mai, ARM, propriété du groupe japonais SoftBank Corp, a mis fin aux relations avec Huawei après que les États-Unis aient interdit aux entreprises américaines de faire affaire avec elle, perturbant ainsi la capacité de Huawei à se procurer technologies clés.

Huawei toujours sous pression Américaine

Si Huawei a obtenu un sursis jusqu’en novembre, il est toutefois prêt à perdre l’accès à certaines technologies le mois prochain. La fourniture de la technologie de puces par ARM au fabricant de puces HiSilicon propriété de Huawei, allégera la pression à laquelle elle fait face.

Les puces exclusives de Huawei, telles que les processeurs mobiles Kirin 990 et le chipset Ascend 910 AI, reposent sur l'architecture de conception d'ARM et sont considérées comme une caractéristique majeure des tentatives de la société chinoise de réduire sa dépendance aux technologies américaines.
 

Commentaires

Créer un compte ou se connecter pour répondre

Vous devez être membre pour répondre !

Créer un compte

Créez un compte, c'est facile et gratuit !

Se connecter

Vous avez déjà un compte? Connectez-vous ici.